Hommes ou femmes de 55-75 ans cherchent colocataire(s) du même âge pour vivre heureux…

Si les colocations inter-générationnelles ou entre étudiants sont aujourd’hui en France des solutions couramment utilisées pour réduire les coûts liés au logement et créer du lien social, les colocations entre seniors sont plus rares même si une vraie demande existe. Créé en janvier dernier, LocaSeniors propose à travers sa plateforme de mettre en relation les 55-75 ans qui souhaiteraient tenter l’aventure de cette solution d’habitat partagé.

«Active, je projette de m’installer à Laval. J’aime les sorties avec les copines et les amies, le calme, la nature, la musique classique et le blues, la lecture, le cinéma, la randonnée, un peu de gym d’entretien, les jeux de société».

Des annonces de ce type, on en trouve des dizaines sur les nombreux sites qui proposent des colocations, et pourtant, celle-ci possède une spécificité. La différence avec les autres, c’est l’âge de la colocataire recherchée. Gisèle n’est pas étudiante ou jeune active, elle est une sénior. Un de ses critères de recherche concerne l’âge de celle avec qui elle souhaite partager son logement. A 67 ans, cette retraitée active a décidé de se lancer dans l’aventure d’une vie partagée avec une autre personne de sa tranche d’âge, qui comme elle, aurait envie de ne plus vivre seule.

Autonome, dynamique, elle fait partie des 200 seniors qui ont fait le choix de s’inscrire sur la plateforme « LocaSeniors » lancée en janvier 2017 par Marie et Cédric. L’idée développée par le couple est de proposer aux 55/75 ans un site où ils pourraient passer ou trouver une annonce leur permettant de vivre en colocation avec des personnes, eux aussi, seniors.

Si ce système d’habitat partagé est aujourd’hui une solution très répandue chez les jeunes pour des raisons économiques et de convivialité, il est encore très peu pratiqué entre les plus de 55 ans.

Loca sénior, une solution de co-location pour les séniors Blog Les Utopistes Réalistes
Profiter et partager ensemble, c’est un des principes de la co-location

Contrairement à la France, les pays anglo-saxons et du nord de l’Europe sont beaucoup plus friands de ce concept. Là-bas, il n’est pas rare de rencontrer des seniors qui ont fait le choix de vivre ensemble. Parmi les premières motivations évoquées, il y a le souhait de partager des choses à plusieurs et de lutter contre le sentiment de solitude et d’isolement ressenti par de nombreux retraités. Parmi les 22 millions de seniors qui vivent dans l’hexagone, ils sont en effet nombreux, séparés ou veufs, à vivre seuls.

L’idée de créer LocaSeniors est d’ailleurs venue à Marie en côtoyant sa voisine. A 88 ans, celle-ci vit seule. Si son autonomie lui permet tout à fait de continuer à vivre chez elle, la solitude qu’elle connaît au quotidien lui pèse beaucoup. Touchée par sa situation, Marie et son mari décident alors de réfléchir à une idée qui pourrait offrir une solution à ce type de problème que connaissent de nombreux retraités.

La création d’un site internet proposant des offres de colocation leur apparaît comme une solution pratique et facile à mettre en place. « Quand, on part à la retraite, on peut facilement perdre les liens qu’on entretenait lorsqu’on travaillait et qu’on était en contact tous les jours avec ses collègues, pour autant, on peut rester très actif et avoir envie de continuer à partager et à vivre des choses avec d’autres personnes »explique Marie.

loca sénior, un système de co-location pour les séniors. Blog Les Utopistes Réalistes
Ne pas rester isolé et recréer du lien social

Si ce besoin de maintien de lien social et de connexion aux autres est très important, les critères économiques occupent également selon elle, une part importante dans le choix de vivre en colocation. « Beaucoup de retraités subissent une baisse de leur pouvoir d’achat, surtout lorsqu’ils sont seuls. Les femmes sont davantage impactées par ce type de problème ». Partager le loyer et les charges liés à l’occupation d’un logement peut alors apparaître comme une solution permettant de disposer de ressources financières plus importantes pour les loisirs par exemple. C’est en partie ce qui a décidé Michel à s’inscrire sur LocaSeniors. « Les raisons qui me font choisir une colocation sont d’ordre social et relationnel : ne pas vivre seul, partager les tâches de la vie courante, s’entraider mutuellement, organiser ses loisirs…mais aussi d’ordre économique pour ce qui concerne le partagedu budget du logement pour le loyer et les courses ». 

Si lutter contre la solitude en recréant du lien social, vivre dans un logement plus confortable doté d’une surface plus importante, réaliser des économies constituent des atouts certains pour les candidats à la colocation, quelques freins empêchent encore des seniors, à priori séduits par cette idée, de franchir le pas et de se lancer dans cette aventure.

Des apéros pour faire connaissance avec ses futurs colocataires

« Certaines personnes âgées ont parfois peur d’ouvrir leur intimité à des inconnus » explique Marie qui reconnaît avoir sur son site beaucoup plus de demandes de locataires que d’offres de maisons. Pour lutter contre ce phénomène et développer le nombre de propositions de colocation, Marie et Cédric ont eu l’idée d’organiser des apéros pour permettre aux personnes intéressées par cette solution d’habitat partagé de se rencontrer et d’échanger autour de leurs motivations. Le 10 mars dernier, le premier apéro LocaSeniors a eu lieu dans un bar parisien. Cette soirée fut l’occasion pour la dizaine de personnes présentes de faire connaissance et pour certaines d’entre elles, de nouer des liens et d’échanger leurs numéros de téléphone. Au cours de cette rencontre, les attentes des participants étaient très fortes. « La principale question qui m’a été posée était : est-ce que vous allez nous trouver quelque chose ? Beaucoup étaient à la recherche d’une solution immédiate » raconte Marie. Si ce soir-là, elle n’a pas pu apporter de réponses immédiates aux demandes des seniors présents à cet apéro, Marie est bien consciente de la nécessité de développer le côté humain de sa plateforme. « On a vraiment envie de faire de LocaSeniors un véritable réseau social pour jeunes seniors à la recherche de colocataires idéaux ». Quand on sait que d’ici 2030, la population de plus de 60 ans aura augmenté de 40%, on se dit que la colocation entre seniors devrait rapidement faire de nouveaux adeptes !

Comment fonctionne LocaSeniors ?

L’inscription sur LocaSeniors est totalement gratuite. Il suffit juste de remplir son profil en disant si on recherche ou on propose une colocation. Ensuite, le membre est invité à le compléter avec des informations sur ses goûts personnels en matière notamment de loisirs. Un espace est également réservé à la description de sa colocation idéale, une manière pour chacun de mieux cibler celui ou celle qui fera office de colocataire idéal et ses attentes quant au choix du logement envisagé. Un abonnement premium au tarif de 6,90euros/mois sans engagement de durée est aussi proposé pour ceux qui le souhaitent. Cet abonnement permet l’accès à certains avantages tels que les apéros LocaSeniors.

 

www.locaseniors.com

Corine Carré

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *