« C’est l’histoire de 2 mecs… »

laurent-ancien-sdf-a-retrouvé-du-travail

Après 4 ans de galère dans la rue, Laurent a retrouvé un travail et un appartement.

C’est l’histoire d’une rencontre entre deux hommes. L’histoire commence par l’envie d’un citoyen d’aider un autre citoyen..

Aujourd’hui, elle continue sur la page facebook qui réunit 10 000 fans…

0 SDF à Strasbourg, un pari fou soutenu par 10 000 fans sur facebook

L’histoire de Muammer et Laurent commence par une rencontre… On est en janvier 2016. Laurent est sans domicile fixe, Muammer, aventurier-réalisateur est rentré lui, il y a quelques mois à peine d’un périple humain incroyable : un tour du monde en 80 jours sans argent mené à travers 19 pays avec Milan, un de ses amis.

Voyageur dans l’âme depuis de nombreuses années, ce globe-trotter affiche à son compteur 70 pays visités et plus de 450 voyages. Comme tous les périples qu’il a déjà effectué, celui-ci va le faire évoluer dans sa vie d’homme.

« L’idée de ce tour du monde sans argent était de prouver que le monde est bien plus empathique que ce que l’on peut bien croire. On voulait montrer qu’on pouvait aller partout dans le monde en trouvant toujours des gens pour nous aider. Il y a des gens bien partout. Le citoyen est finalement pareil quel que soit le pays ou la culture dans lesquels il vit, chacun a envie de vivre et d’élever ses enfants en paix. Sur les 7 milliards d’humains qui vivent sur la planète, il y en a seulement une poignée qui diffusent la haine et la guerre » explique Muammer.

Grâce aux milliers de personnes solidaires rencontrées qu’il a aussi aidé à réaliser leur rêve avec le soutien financier de nombreuses personnes, l’aventurier gagne son pari et rentre avec un rêve : relever le défi de faire qu’il n’y plus aucun SDF dans le monde. La réalité le rattrape, 0 SDF en France, ça serait déjà extraordinaire se dit-il.

La vie va faire que la réalisation de son rêve va finalement commencer en bas de chez lui lorsqu’il fait la connaissance de Laurent. Tous les deux vivent à Strasbourg. Comme beaucoup d’habitants de cette ville, Muammer côtoie des SDF tous les jours… »en passant à côté » comme il dit. Ce qui fera peut-être la différence cette fois-ci, c’est que Laurent vit en face de chez lui.

Au fil des jours, les deux hommes établissent un contact et finissent finalement par nouer une vraie relation amicale. Quand Laurent évoque la nécessité de changer sa paire de baskets désormais hors d’usage et d’avoir un chargeur de téléphone, Muammer lance un appel sur Facebook sans imaginer l’incroyable élan que celui-ci allait susciter.

« En 3 jours, 4 000 personnes se sont connectées sur le groupe. D’un côté, ça m’a fait peur et de l’autre, j’ai trouvé ça très beau de voir qu’il y avait autant de coeurs prêts à s’ouvrir. J’étais super heureux. Au fil du temps, on a réussi à collecter pour Laurent une tente, un réchaud, des habits. On lui a trouvé des petits boulots, des repas chez l’habitant » raconte Muammer.

Une des choses essentielles selon lui que le voyage lui aura appris, c’est qu’on est tous des êtres humains, et que tout le monde est respectable. « Pour moi, une personne qui vit dans la rue a la même valeur que François Hollande, il faut lui parler comme on parlerait à n’importe quelle autre personne, en l’aimant et en lui montrant qu’on la respecte. Lui offrir un échange, une discussion, c’est aussi important, parfois plus, que juste lui donner de l’argent« .

Cet élan de solidarité initié par Muammer va donner naissance à une autre action de plus grande ampleur cette fois-ci puisqu’elle va permettre à des acteurs économiques locaux de s’engager auprès des SDF. L’idée est simple : demander aux restaurateurs de la ville de coller sur leurs devantures un pictogramme représentant les services que leurs établissements sont prêts à offrir aux personnes sans-abri. Un café, une soupe, un repas, un thé, utiliser les toilettes, recharger son téléphone, utiliser la wifi… font partie des prestations offertes gratuitement à ceux qui en ont besoin par tous les commerçants strasbourgeois qui acceptent de jouer le jeu de la solidarité. « Dès le lancement de l’initiative, les restaurateurs ont vraiment bien adhéré au projet, la demande a explosé, aujourd’hui, ils sont environ une dizaine dans la ville à avoir accepté d’ouvrir leurs portes aux personnes en difficulté » explique Muammer.

Perdus un moment de vue, Laurent et Muammer finissent par se retrouver pour finalement continuer la route ensemble, le temps pour Laurent de retrouver après 4 années de galère un emploi de plongeur-cuisinier dans un restaurant et un appartement.

Une aventure humaine d’une année pour les deux hommes dont l’impact va finalement largement dépassé les frontières de la capitale alsacienne. « Beaucoup de gens me contactent sur la page en me disant : on aimerait bien faire la même chose chez nous. Ca se diffuse partout dans le monde, parfois, il y a 300 000 vues sur une publication de la page Facebook 0 SDF à Strasbourg. On peut tous y arriver en inspirant et en partageant les bonnes idées. Avec le coeur et le temps, on peut changer les choses. L’impact de tout le monde est important. Mon combat avec Laurent est celui d’un citoyen pour un autre citoyen : je suis juste un citoyen normal qui a tendu la main à un autre et qui l’a aidé à s’en sortir. C’est différent de ce que font les grosses associations pour aider les plus démunis. Elles oeuvrent plus au niveau collectif. En ce qui me concerne, j’ai voulu montrer qu’individuellement, on pouvait aider une personne. Pour moi, c’est un projet de coeur. Réussir à sortir un SDF de la rue, c’est tellement fort! Je l’ai vu sous les ponts et aujourd’hui je l’ai installé dans son appartement, je suis le plus heureux du monde« .

0 sdf strasbourg

Une bonne façon pour cet aventurier réalisateur de mettre en pratique un de ses principes de vie les plus important : « do all things with love ».

Commerçants, particuliers, si vous aussi vous avez envie d’aider des gens à sortir de la galère, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, n’hésitez à rejoindre les

10 000 fans de la page Facebook 0 SDF à Strasbourg!

A Strasbourg, une dizaine de restaurateurs ont déjà affiché ce pictogramme sur leur vitrine

www.facebook.com/0sdf0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *