Des jeux de piste culturels et solidaires pour les 7 à 77 ans…

Première entreprise sociale du genre, PariSolidari-Thé a pour objectif de faire se rencontrer les curieux et les passionnés. Comment ? En participant à des jeux de piste culturels et solidaires à la découverte d’un Paris atypique et engagé!

Ma montre affiche tout juste 15h, on est un peu en avance. Le rendez-vous fixé avec Flora, la fondatrice de PariSolidari-Thé est prévu une demie-heure plus tard devant la station de métro Faidherbe Chaligny située dans le XIIème arrondisement de Paris. Petit à petit, les candidats inscrits au jeu de piste culturel et solidaire conçu et organisé par la jeune entrepreneuse, arrivent au point de rendez-vous. Certains viennent en famille, d’autres entre amis ou seuls. Quelques-uns ont déjà participé à ce genre de périple, pour d’autres c’est une première.

Bonnet, écharpe, gants, chacun s’est équipé pour affronter un temps glacial avant de partir à l’assaut d’un Paris insolite et atypique. Le froid glacial et le ciel bas n’ont pas suffit à décourager les curieux pressés de se lancer dans l’aventure. Objectif : rencontrer des acteurs solidaires situés dans le XIIème arrondissement et découvrir des endroits méconnus de la capitale.

Les Utopistes Réalistes PariSolidari-Thé
Découvrir un Paris atypique et insolite, c’est ce que propose PariSolidari-Thé

Pour les 28 participants, le premier objectif est de constituer des équipes. En ce qui nous concerne, mon cadet de 11 ans et moi-même, nous ferons ce voyage urbain en compagnie de 4 autres curieux : Claudine, sa fille Pauline, Kenza, et Louis-Pierre. Seconde étape : choisir un nom pour notre groupe et un cri de ralliement, histoire de rapatrier, si besoin était, les brebis qui se seraient égarées (heureusement, nous n’aurons à déplorer aucune perte humaine et nous atteindrons tous sains et saufs le point d’arrivée!).

Pour ce qui est du nom de notre groupe, Louis-Pierre recueille après un rapide sondage une adhésion unanime à sa proposition : ce sera Les Fox, l’appellation anglaise du renard, bien connu pour sa curiosité innée. Quant au cri de ralliement, c’est l’idée de Claudine « Caï, Caï », qui sera approuvée à la majorité absolue, en référence bien sûr à la température polaire qui sévit aujourd’hui.

Dernier petit détail à régler avant de partir : choisir l’emplacement le plus adapté pour mettre l’autocollant orange à l’effigie de PariSolidarité donné par Flora. Un petit détail certes, mais qui s’avérera bien utile au cours de l’après-midi pour repérer les autres membres de l’aventure et si besoin, leur demander conseil, lors de notre périple.

Des rencontres avec des acteurs solidaires

Anecdotes, découvertes architecturales, dégustations gourmandes (mention spéciale au chocolatier créateur Puerto Cacao), rencontre avec des commerçants branchés produits bios et équitables, discussions avec des acteurs solidaires locaux, charades, il y en a pour tous les goûts. Chaque étape est aussi l’occasion de mieux faire connaissance les uns avec les autres grâce à une question sur nos centres d’intérêt ou nos engagements personnels.

Les quelques flocons de neige et un thermomètre en nette baisse n’entame pas le moral de notre troupe et notre déambulation parisienne se poursuit dans une ambiance bon enfant et très joviale tout au long de l’itinéraire.

Après un peu plus de 2 heures de découvertes et de partages, la nuit commence à tomber et chacun se met à rêver d’un endroit chaud où finir l’après-midi. Ca tombe bien, la dernière étape prévue au jeu de piste est le Social Bar, un endroit né il y a quelques mois à peine de l’enthousiasme et de l’énergie de Renaud, David, Abdelmoughit et Maëva qui un jour ont eu l’envie un peu folle de créer un bar où chacun pourrait discuter, échanger dans un esprit de fête et de solidarité.

Les Utopistes Réalistes PariSolidari-Thé
Entre amis ou en famille, les jeux de piste sont ludiques

Pour Kenza, Louis-Pierre, Claudine, Pauline, Samuel (mon fils) et moi c’est la fin d’un beau voyage qui nous aura permis de partir à la rencontre d’autres personnes, d’autres lieux. Une belle aventure qui aurait dû se terminer par l’écriture d’un poème si on avait rempli le carnet de route jusqu’à la fin, mais peut-être n’avait-on pas vraiment envie que celle-ci s’arrête là…

Rendez-vous est donc pris pour un prochain périple au coeur d’un Paris méconnu mais avec tong et chapeau, cette fois-ci! En attendant, les beaux jours, Flora organise aussi régulièrement des visites rencontres avec des représentants de différents métiers et aussi des soirées troc solidaires où chacun fait part de ses besoins et/ou ce qu’il peut proposer!

A 29 ans, Flora Doubilet a déjà pas mal sillonné la planète avec toujours l’envie de partir à la rencontre des autres.

Lorsqu’elle rentre en France après un an passé au Pérou à travailler pour l’Alliance Française, Flora cherche du travail, elle n’en trouve pas. L’idée lui vient alors de créer son propre emploi. Le fil conducteur : permettre aux gens de se rencontrer et de se reconnecter entre eux… Petit à petit, l’idée d’organiser des jeux de pistes solidaires et culturels prend forme jusqu’à devenir PariSolidari-Thé.

Pourquoi Flora a-t-elle choisi d’appeler son entreprise solidaire PariSolidari-thé ?

Pari, tout simplement parce « c’est un vrai pari de réunir différentes populations tout en permettant des échanges et des partages de savoir-faire et de compétences »

Solidari-Thé parce que c’est une entreprise solidaire et que chaque jeu de piste se termine par un moment de convivialité autour d’un verre.

PariSolidari-thé 82 avenue Denfert Rochereau, 75014 Paris

www.parisolidari-the.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *